Nos résistances au changement

Nos résistances au changement

 Quelque chose doit changer dans ma vie…

Nos résistances au changement ont la vie dure.

Depuis que nous avons réalisé que quelque chose ne tournait pas rond dans notre vie, nous avons pris la décision d’opérer un changement, pris rendez-vous avec un coach, appris à méditer, à changer nos perceptions…

Et pourtant, nous n’allons pas assidûment aux rendez-vous prévus, nous ne méditons pas quotidiennement comme nous nous l’étions promis...

Qu’est ce qui nous empêche de changer ? De quelle nature sont les résistances que nous mettons en place inconsciemment pour nous détourner d’un changement de cap dont nous ressentons le besoin plus ou moins urgent mais que nous évitons ?

Notre esprit rationnel, notre mental, se nourrit d’habitudes qui lui confèrent un certain confort, une facilité routinière. Les réseaux neuronaux qu’il a créés et consolidés pour que nos processus nous deviennent familiers sont inconscients et nous assurent une zone de confort sans vagues. C'est en cela qu'ils sont difficiles à détourner.

S'imposer de rompre des processus automatisés rendus inconscients et confortables pour les remplacer par des processus nouveaux, pleinement conscients, et qui nous sortent de notre zone de confort, est un exercice difficile pour lequel il faut du temps et beaucoup de volonté.

Notre mental réagit en opposant de la résistance. Nous rechignons, repoussons l’échéance, sabotons nos moindres efforts:

Nous procrastinons: « je dois entreprendre un travail sur moi-même mais d’abord j’ai autre chose à faire…, ce n’est pas forcément la priorité… »;

Nous nous cherchons des excuses: « je dois apprendre à méditer et pratiquer régulièrement mais en ce moment, je suis trop fatiguée… »

Nous nous persuadons: « Je vais mieux en ce moment et n’ai pas besoin de changer quoi que ce soit à ma vie..." 

Nous nous surchargeons: « Je me suis inscrite à la salle de gym et à la piscine, alors ça devrait changer quelque chose à ma vie… » 

Nous recherchons l’approbation: « Personne ne me soutient dans la famille,  alors à quoi bon continuer… »

Nous recherchons la confirmation négative: « Une de mes collègues m’a dit qu’elle avait vu un coach et elle a toujours autant de problèmes, alors… »

Il existe des techniques pour surmonter les obstacles et les résistances au changement, pour planifier lentement mais sûrement le changement durable que nous avons envie d’opérer. 

 

Chez Réinventons-nous, les parcours individuels et les stages de prise de conscience vous aident à ouvrir les portes qui résistent, à évaluer toutes les ressources dont vous disposez et à mettre en place des outils réalistes et individualisés. Le cycle du changement s’opère avec le temps, le soutien approprié et des outils adaptés. Prendre conscience que nous essayons par tous moyens de nous saboter nous-mêmes et de restreindre les chances de parvenir au changement…est déjà la première phase du cycle du changement !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés