Haïkus au fil des saisons...

Haïkus au fil des saisons...

Sur la branche

mille feuilles endormies

l'automne s'étire

 

 

Matin en forêt 

silence du marcheur

seule la pluie chante

 

 

 

L'orée du bois 

peu à peu dans mes yeux

mille reflets verts

 

 

 

Sur la berge,

 un saule blanc pleure

espoirs déçus

 

Sur l'arbre blessé

un cardinal perché 

rouge sang 

 

Les nuits d'hiver 

le froid gagne ma chambre

rêves gelés


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés